On gagne ensemble. On perd ensemble.

On gagne ensemble. On perd ensemble.

Ce rallye de Turquie, c’était une inconnue pour tout le monde. Comment la voiture allait-elle réagir sur ce terrain hyper cassant ? A quel point notre première position sur la route nous désavantagerait-elle ?

Très vite, nous avons pourtant compris que nous serions dans le coup. Spéciale après spéciale, nous nous rapprochions des leaders … au point de terminer la première journée en tête, tout juste devant Seb Ogier. C’était le scénario idéal.

Nous entamions le deuxième jour avec la même détermination, bien décidés à faire la différence dès le premier chrono, ce que confirmaient d’ailleurs les premiers temps intermédiaires. Et là, malheureusement, la mécanique s’en est mêlée … et notre suspension a cassé net. Impossible à réparer, rallye terminé. C’était vraiment difficile à avaler, surtout au vu de nos performances sur ce rallye. Mais ça fait partie du jeu.

Il nous restait alors la Power Stage de ce dimanche pour limiter les dégâts. Et donc mission accomplie puisque nous empochons les cinq points de bonus.

Dans la course au titre, si nous faisons jeu égal avec le pilote M-sport, lui aussi victime d’une casse samedi, le duel s’est transformé en match à trois … Car avec 3 succès consécutifs, Ott Tänak se replace en deuxième position, à 13 points.

La fin de saison va être chaude, et Thierry et moi avons déjà hâte d’être au prochain rendez-vous. Focus sur le Rallye du Pays de Galles, un terrain que nous apprécions beaucoup

LES CHOSES NE SERAIENT PAS LES MÊMES SANS LEUR SUPPORT

DECOUVREZ MES PARTENAIRES

Je suis ravi de vous présenter mes partenaires officiels. J’apprécie sincèrement leur support et je suis fier d’être leur ambassadeur.