Eviter les pièges

Eviter les pièges

Avant toute chose, je voudrais commencer cette newsletter par un coup de coeur. Ce week-end plus que jamais, nous avons eu la sensation de « jouer à domicile ». Les spéciales étaient littéralement inondées de noir-jaune-rouge.
Merci à tous d’être venus si nombreux pour nous encourager. Je ne répéterai jamais assez à quel point votre soutien nous est précieux !

Revenons-en au rallye. Très vite, un trio de tête s’est détaché : Ott Tänak, très impressionnant au volant de sa Toyota, Seb Ogier et nous-même. Pourtant, spéciale après spéciale, nous réalisions qu’il serait difficile de rester à leur contact. Au contraire, Dani Sordo et Jari-Matti parvenaient même à nous dépasser samedi matin après un premier passage dans la mythique Panzerplatte.

Dans ces circonstances, il faut savoir rester concentré, garder la tête froide et continuer à rouler vite, même si les chronos ne sont pas aussi rapides qu’on le voudrait.
Mais chaque année, le Rallye d’Allemagne nous rappelle à  quel point il est l’une des épreuves les plus exigeantes. Ici, plus que partout ailleurs, la moindre erreur peut s’avérer fatale, et pour terminer sur le podium du Deutschland, il faut avant tout … terminer !

Sans jamais baisser notre rythme, nous parvenions à éviter tous les pièges pour remonter de la cinquième à la deuxième place ce dimanche matin.
il nous restait la Power Stage pour marquer quelques points supplémentaires, mais une toute petite erreur (la seule du rallye !) nous faisait perdre quelques secondes dans un sous-bois. Résultat, un cinquième temps et un point de bonus.

Au final, nous augmentons encore un peu notre avance au Championnat du Monde, un résultat évidemment super positif !
Prochaine étape, la Turquie. Un nouveau venu au calendrier que j’ai hâte de découvrir !

LES CHOSES NE SERAIENT PAS LES MÊMES SANS LEUR SUPPORT

DECOUVREZ MES PARTENAIRES

Je suis ravi de vous présenter mes partenaires officiels. J’apprécie sincèrement leur support et je suis fier d’être leur ambassadeur.